Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Samir Ghezlaoui

La chronologie des évènements en Iran depuis l'avènement bde la République islamique

10 Février 2010 , Rédigé par Samir Ghezlaoui Publié dans #Dossier

La chronologie des évènements en Iran depuis l'avènement bde la République islamique


Par Samir Ghezlaoui

In Tribune Des Lecteurs du 10/02/2010

khomeiny-obsèques

Novembre 1979: Prise d'otages à l'ambassade américaine jusqu'à janvier 1981.
1980: Début de la guerre avec l'Irak déclenchée par l'invasion des troupes irakiennes.
1981: Ali Khamenei est élu président de la République.
1988: Cessez-le-feu entre l'Irak et l'Iran. La guerre a fait un million de morts.
Juin 1989: Décès de l'Ayatollah Khomeiny. Ali Khamenei lui succède en tant que "Guide de la révolution".
Juillet 1989: Ali Akbar Hachemi Rafsandjani est élu président de la République.
Mai 1997: Le réformateur Mohammad Khatami est élu président de la République. Il sera réélu en 2001.
Février 2003: Raz-de-marée conservateurs à l'occasion des élections municipales. Mahmoud Ahmadinejad remporte la mairie de Téhéran lors d'un scrutin marqué par un taux d'abstention de plus de 85%.
Février et mai 2004: Victoire écrasante, lors des élections législatives, des conservateurs, qui obtiennent 195 sièges sur 290; le taux de participation est très faible: 50,6%.
Juin 2005: Election présidentielle; Mahmoud Ahmadinejad l'emporte sur l'ancien président, Hachemi Rafsandjani avec 61,7% des voix. Le taux de participation est de 59,7%.
Fin 2005: Le président Ahmadinejad multiplie les provocations à l'encontre d'Israël, qui doit être" rayé de la carte ", et émet des doutes sur la réalité du génocide.
Le 11 avril 2006: Le président Ahmadinejad annonce que "l'Iran a rejoint les pays nucléaires" avec l'enrichissement de l'uranium.
Le 24 mars 2007: Le Conseil de sécurité de l'ONU parvient à un accord qui alourdit les sanctions infligées à l'Iran dans sa précédente résolution.
Le 25 octobre 2007 : Les Etats-Unis adoptent de nouvelles sanctions contre l'Iran. Elles visent les Gardiens de la révolution, l'unité d'élite Al-Qods, et les trois principales banques du pays.
Le 03 décembre 2007 : Publication d'un rapport des seize agences de renseignement américaines, qui considère avec " un haut degré de confiance " que " l'Iran a arrêté son programme d'armement nucléaire à la fin 2003 ".
Le 19 juillet 2008 : Pour la première fois depuis 1979, un haut diplomate américain participe aux pourparlers menés par les Européens avec Téhéran sur le nucléaire.
Le 20 mars 2009: Barack Obama adresse un message au peuple iranien et à ses dirigeants dans lequel il propose de construire un "dialogue honnête".
12 juin 2009: Election présidentielle. Dès le lendemain, le ministère de l'Intérieur annonce la victoire de Mahmoud Ahmadinejad avec 63% des votes, contre 34% à Mir Hossein Moussavi. La participation a atteint 85%.
Entre le 12 et le 30 juin 2009: Dénonçant des fraudes, les partisans de Mir Hossein Moussavi descendent dans les rues de Téhéran le soir même et les jours suivants dans la plupart des grandes villes. Le Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, confirme la victoire d'Ahmadinejad et exige l'arrêt des manifestations. Moussavi demande un nouveau scrutin.
Le 1er juillet 2009: Arrestation d'une universitaire française, Clotilde Reiss, accusée d'espionnage.
Le 09 juillet 2009 : 3 000 personnes bravent l'interdiction de manifester, pour marquer l'anniversaire des émeutes estudiantines de 1999 et contester la réélection de Mahmoud Ahmadinejad, le 12 juin.
Le 1er août 2009: Ouverture du procès d'une centaine d'opposants et manifestants, parmi lesquels d'importantes figures du courant réformiste.
Le 05 août 2009 : Investiture de Mahmoud Ahmadinejad pour un second mandat.
Le 21 décembre 2009 : Les funérailles de l'ayatollah Montazeri, ancien dauphin de l'imam Khomeiny devenu critique à l'égard du régime islamique, tournent à la manifestation antigouvernementale. Les jours suivants, des affrontements entre forces de sécurité et partisans de l'opposition éclatent à Ispahan et à Najafabad, dans le centre de l'Iran.
Le 27 décembre 2009: La répression de manifestations de l'opposition, à l'occasion de la célébration religieuse de l'Achoura, fait plusieurs morts.
Le 02 janvier 2010: L'Iran lance un ultimatum, d'un mois, aux pays occidentaux pour recevoir de l'uranium enrichi à 20%.
Le 13 janvier 2010: Assassinat du scientifique iranien, Massoud Ali Mohammadi, spécialiste dans la Physique nucléaire.
Le 09 février 2010: Suite à la non-réponse des occidentaux à la demande iranienne de recevoir un combustible nucléaire enrichi à 20%, l'Iran entame la production de cet uranium localement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article