Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog de Samir Ghezlaoui

Oléoduc GPL Hassi R’mel-Arzew: La première phase achevée

31 Août 2009 , Rédigé par Samir Ghezlaoui Publié dans #Actualité

Oléoduc GPL Hassi R’mel-Arzew
La première phase achevée


Par Samir Ghezlaoui
In El Watan du 01/09/2009


Le groupe Saipem, chef de file du groupement Saipem-Lead, vient d’annoncer l’achèvement de la phase I du projet LZ2 ligne GPL 24 Hassi R’mel-Arzew et sa mise en gaz.

 

Dans un communiqué de presse, le géant pétrolier italien se félicite de la réception du projet dans les délais contractuels. Saipem a été retenu en 2007 pour un contrat d’une valeur de 36,11 milliards de dinars (environ 501 millions de dollars). Le groupe s’était engagé à réaliser l’ouvrage de transport du gaz de pétrole liquéfié (GPL) LZ2 pour l’alimentation des usines de traitement GP1Z et GP2Z. En fait, le projet LZ2 consistait en la réalisation, dans un délai de 26 mois, d’une canalisation d’un diamètre de 24 pouces sur une longueur de 495 km qui relie le terminal de départ de Hassi R’mel au terminal d’arrivée d’Arzew. La réception de cet ouvrage permettra ainsi de porter la capacité de transport de GPL vers Arzew de 9 à 15 millions de tonnes/an. Avec la réception de ce grand projet dans les délais prévus, ce groupement conforte sa bonne implantation en Algérie. Rappelons qu’il a pris en charge la réalisation de nombreuses infrastructures gazières et pétrolières dans notre pays, dont le plus important reste Medgaz car Saipem a décroché, en 2006, le contrat de 630 millions d’euros pour la réalisation du tronçon sous-marin du gazoduc, situé dans les eaux internationales, sur une longueur de 210 km. Ajoutons qu’en mars dernier, Saipem a signé avec son maître d’ouvrage Sonatrach et son partenaire First Calgary Petroleum LP (FCPLP) un contrat de réalisation d’installations gazières d’un montant de près de 2 milliards de dollars. Ces installations devront permettre de traiter 9 millions de m3/j (soit 3 milliards de m3/an) de gaz, 10 000 bbl/jour de condensat, 14 000 bbl/jour de GPL et 8350 bbl/jour d’huile. Le dernier contrat en date obtenu par Saipem concerne la réalisation d’un quai de stockage pour le futur complexe d’urée et d’ammoniac de Mers El Hadjadj, près d’Oran, pour un montant de 210 millions d’euros.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article